mercredi 9 octobre 2013

MATINEE AVEC LE DALAI LAMA



J'ai passé une superbe journée hier et je tenais à la partager avec vous. Tout d’abord j’ai honte de le dire mais jusqu’à très récemment j’ignorais qui était le Dalai Lama; fort heureusement toutefois je suis aujourd’hui moins ignorante grâce à sa visite à Emory University.

A la question de savoir s’il connaissait le Dalai Lama, l’un de mes amis me répondit : « Bien sur tout le monde le connait ». Sur le coup j’ai senti mon taux d’ignorance augmenter et pourtant je n’étais pas la seule à ne pas connaitre le plus grand personnage religieux et politique du Tibet. Pour ceux qui ne le savent pas, le Dalai Lama Tenzi Gyasto est l’une des personnes les plus connues au monde pour son engagement au service de la paix et de l’éthique universelle. Il est le leader spirituel du Tibet et le prix Nobel de la paix de 1989. Il se décrit lui-même comme un simple moine bouddhiste (Extrait d’une brochure distribuée à l’occasion).

Mardi 08 Octobre 2013, le XIV Dalai Lama est invité à entretenir des milliers de personnes sur les valeurs humaines fondamentales et sa vision de l’éthique laïque de l’éducation. Un email avait été envoyé afin que les étudiants de mon université désireux de participer à l’évènement puissent s’inscrire sur la liste ouverte à cet effet. N’eut été l’insistance de deux de mes amis, j’aurais raté cette belle opportunité, car oui la rencontre fut riche. Certains points ont particulièrement retenu mon attention.




1-      Change must start from individuals.

Selon le Dalai Lama ou sa sainteté le Dalai Lama comme on le nommait à chaque fois, l’humanité est formée de plusieurs individus à part entière aussi,  si l’on veut voir les choses changer, évoluer, on devrait commencer soi-même par modifier son comportement.

2-      “It is not sufficient to complain when heard Syria’s problems, Iraq problems or Africa’s problems (…) I believe actions are more important than faith, than prayer”

En entendant cette partie j’ai directement pensé à un article découvert grâce à Facebook et qui dénonçait les viols perpétrés en RDC sous le couvert de la guerre. C’est bien beau de s’indigner, d’insulter tous les responsables des guerres et autres actes répréhensibles mais que faisons-nous ? On prie cela est vrai, on a foi en Dieu mais peut être qu’au-delà de la prière et de la foi on pourrait chercher à agir, poser des actes directs en vue de stopper sinon de freiner ce vent de destruction autour de nous et ailleurs.

3-      I think this century can be compassionate.

La compassion était le mot qui revenait le plus souvent au cours de cette conférence. Le Dalai Lama nous invite à avoir de la compassion pas seulement pour la misère et la souffrance que l’on voit de nos propres yeux mais aussi pour celle endurée au-delà de nos frontières.

4-      A hero is someone which under difficult circumstances will not develop anger, hatred.

Prenant l’exemple d’un jeune homme qui à l’âge de 10 ans s’est retrouvé aveugle par la faute d’un militaire Britannique, le Dalai Lama nous parle d’amour, de pardon, de l’exclusion de la haine et de la colère. Ce jeune homme devenu un père de famille a appris à vivre sans en vouloir à ce militaire, allant même jusqu’à devenir plus tard son ami. Un bel exemple qui devrait à tous nous servir de modèle.

5-      The real faith is the practice of love.

Le judaïsme, le christianisme et l’islam, ces religions bien que divergeant sur certains points, cultivent toutes l’amour du prochain. La religion en elle-même est la pratique de l’amour car cela ne sert à rien de se proclamer croyant lorsque l’on vit avec la haine et la jalousie.

Je pourrais ecrire encore longtemps sur ce que cette journée m’a apporté mais je vais m’en tenir à ces quelques aspects tout en faisant remarquer que personne ne fait l’unanimité. En allant et revenant du Gwinnett Center, lieu de la conférence on pouvait apercevoir un groupe de personnes offrant des brochures et un livre visant à révéler la « vraie face du Dalai Lama », il aurait un discours pacifique quand il agirait comme Hitler.


Chacun son opinion mais de cet homme aujourd’hui j’ai retenu un artisan de la paix ayant par ailleurs le sens de l'humour.