vendredi 14 décembre 2012

Pensez-y

Hier soir je terminais enfin mon semestre de septembre et par conséquent je rentrais à la maison pour un repos bien mérité. J'habite Yopougon alors sur le chemin du retour avec mon grand frère, nous étions arrêtés au feu de bel air pour ceux qui connaissent. Je regardais les voitures alignées sur mon côté lorsque j'ai aperçu un jeune homme en kaki assis à la fenêtre du bus. J'ai pensé, "oh mais les élèves aiment le danger" et toutes sortes d'idées m'ont traversée l'esprit. Certaines personnes dans le bus tapaient des mains sur le bus à travers la fenêtres (J'espère que vous percevez l'image). Je me disais qu'ils essayaient de lui dire de rentrer et s'arrêter convenablement dans le bus mais ce n'est que quelque secondes plus tard que j'ai compris ce qui se passait.

Nos bus sont tellement remplis que les personnes aux maladies respiratoires devraient les éviter. Malheureusement, il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir. Nombreuses sont les personnes qui n'ont pas les moyens pour s'épargner cette souffrance quotidienne.

Dans le bus numéro 27 que j'ai aperçu hier, une jeune fille semblait piquer une crise d'asthme? d'épilepsie? Je ne saurais le dire mais en tout cas lorsque je l'ai vue elle n'était pas dans son état normal. Ce jeune homme à la vitre était tout simplement descendu pour que d'autres à l'intérieur la fassent sortir par la fenêtre et qu'elle puisse prendre de l'air. D'autres lycéens sont aussi descendus pour l'aider. Je ne sais pas si cette jeune fille est la soeur de l'un d'entre eux où même s'il la connaissent mais en tout cas ils ont su qu'ils devaient faire quelque chose parce qu'apparemment le chauffeur ne daignait pas ouvrir les portières. On traite souvent les jeunes dans le bus de tout et n'importe quoi, certes ce ne sont pas des anges mais sans l'aide de ces garçons, Dieu seul sait si cette petite aurait repris son souffle.

Agents de Sotra ayez pitié de vos clients, ce ne sont pas des bovins que vous transportez et même les animaux ont droits à du respect. Les autorités devraient sérieusement penser à cette histoire de bus, on en parle toujours mais à quand un changement réel? Pensez-y.