lundi 22 octobre 2012

POUR TINO !


Si tu habites Yopougon tu connais surement Josée la star. Josée la plus belle fille d’Abidjan (selon ses propres termes), toujours bien habillée, maquillée des cheveux aux orteils. Josée n’est pas aussi belle qu’elle le croit; certes elle a un certain charme, mais le pauvre a disparu sous la tonne de maquillage dont elle s’afflige dès le réveil.

Le problème de Josée c’est qu’elle ne sait pas dire NON ! Tous les garçons du quartier l’ont connu (dans le sens biblique du terme), et elle semble ne ressentir aucune gêne face aux regards posés sur elle dans le quartier. Elle s’habille de manière légère, si on peut appeler vêtements les morceaux de tissus qui couvrent à peine son corps. Toujours dehors, les boîtes de nuit, les bars et tous les maquis d’Abidjan n’ont plus de secrets pour elle.

On la voit sortir de sa maison le matin pour n’y rentrer que le lendemain aux aurores. Josée était ma meilleure amie mais nous nous sommes éloignées lorsque mes parents ont décidé que l’on déménage. J’avoue que j’ai la plus grande part de responsabilité dans cette séparation car j’ai été la première à espacer les coups de fil.

J’aime Josée mais papa ne voulait plus que je la fréquente. Il disait que « Qui s’assemble se ressemble » et il ne voulait pas que je sois comme elle. J’en voulais beaucoup à papa car selon moi j’aurais pu aider mon amie à changer. La rupture avec Josée a été effective lorsque j’ai dit à ses parents qu’elle avait des relations intimes avec l’une des terreurs du quartier. Elle m’en a voulu d’avoir causé sa rupture avec ce bandit de grand chemin qu’était feu Tino danger de mort, et a juré de se venger de moi.

Deux ans sont passés depuis notre dispute et nous avons repris contact. J’avais à présent 21 ans et j’étais fiancée à Franck. Josée le connaissait très bien car on avait déjà fait des sorties tous les trois. Elle par contre ne m’avait présentée personne depuis notre rabibochage et je me disais même qu’elle avait surement changé de vie.

*********

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Josée et elle organise une fête au No limit à Bassam. A la question de savoir pourquoi ne pas avoir opté pour une boîte d’Abidjan, elle a répondu qu’elle voulait fêter loin des regards indiscrets. Je me suis disputée avec Franck donc finalement j’irai avec ma copine Annie qui a une voiture. Josée m’a dit que je rencontrerai par la même occasion son nouveau copain.

La plus grande boîte de nuit de l’Afrique de l’ouest est pleine juste pour l’anniversaire de Josée la star. Son nouveau gars a dû mettre le paquet vu comment la fête est belle. Voilà Josée qui arrive. « Ah Alex, tu as pu venir ? J’ai cru qu’après ta dispute avec Franck tu n’aurais plus l’envie d’être présente.

-         Oh laisse ça! On a l’habitude, on se réconciliera dans moins de deux jours, parle moi plutôt de ton nouveau chéri, il doit être plein aux as.

-         Ca tu l’as dit. Le problème c’est qu’il est trop connu à Abidjan c’est pourquoi il a préféré que la fête soit ici. Tu dois surement le connaître, le voilà sur la piste de danse et il s’appelle Boni Ghislain.

-         JOSEE !!

-         Quoi Josée ? Je t’avais prévenue, tu pensais que j’avais oublié ma vengeance ? Quand tu m’as séparée de Tino, j’aurais aimé avoir l’un de tes frères mais ils sont aussi imbus de leur personne que toi. Je pense toutefois que je ferai une excellente belle-mère pour vous. Passe une belle soirée mon amie.