lundi 23 mai 2016

Des microbes géants en pleine capitale...




Je suis arrivée à Abidjan il y a une semaine. Comme tout étudiant de la diaspora, je me suis ruée sur les différents mets du pays. Je suis également à l’affut de tous les évènements d’Abidjan, je ne veux rien rater. Mais j’avoue que je ne suis pas sereine à 100% à chacune de mes sorties. Et pour cause ? Il ne se passe pas une journée sans qu’on ne parle d’une personne agressée par « les microbes ». Si vous êtes ivoiriens, vous avez forcement entendu parler de ces gamins qui armés de machettes et sous l’influence de substances illicites tuent impunément les Abidjanais pour des bagatelles. La liste des victimes s’allonge et on se demande ce que font les autorités pour freiner ce fléau. Peut-être à l’abri dans leurs grands châteaux ils ne savent pas que le peuple se meurt ? Eh bien j’espère que cette page Facebook arrivera à attirer leur attention. Allons tous aimer la page "Les microbes m'ont tué, le gouvernement n'a rien fait pour me sauver". Aussi minimes que soient nos efforts, mettons ensemble un terme à ce problème.

J’ai écrit les mots précédents il y a quelques jours sans avoir eu le temps de les poster. Le lendemain, des publications ont surgi pour vanter la prouesse des forces de l’ordre. Il parait que plus de 200 « microbes » ont été arrêtés. Est-ce vrai ? Est-ce que ces chiffres sont réels ou inventés ? Quoi qu’il en soit, j’espère que des dispositions ont vraiment été prises parce que l’émergence ne se fera pas dans l’insécurité. Vous pouvez aussi suivre les publications dans le groupe Police Secours pour être au parfum des évènements.